100% Fibre Optique

L'ambition du département

iStock-1090217602.png
IMG_1458.png
Jean-Philippe Bésiers, Président de Tarn et Garonne Numérique, Vice-Président du Conseil départemental
CG82-0123555_HD.png
Signature de la délégation de service public pour le déploiement de la fibre optique, le 20 mars 2019, en présence du président du Conseil départemental Christian Astruc et de la sous-préfète Céline Platel.

Mettre tous les Tarn-et-Garonnais sur un pied d’égalité en leur donnant rapidement l’accès à la meilleure des technologies !

Entretien avec le Président de Tarn-et-Garonne Numérique, Jean-Philippe Bésiers, Vice-Président du Conseil départemental



Le 20 mars dernier, vous avez signé avec Altitude Infrastructure une délégation de service public (DSP) 100 % Fibre, qu’est-ce que c’est ?

« Faute de volonté d’intervention convaincante de la part des opérateurs privés (en dehors de 8 communes du Grand Montauban), le Département a pris la main sur la problématique de l’aménagement numérique du territoire. En 2016, les intercommunalités et le Département se sont regroupés pour former « Tarn-et-Garonne Numérique » et lancer un programme ambitieux de résorption de la fracture numérique dans nos territoires. Après 3 ans de préparation lourde et de consultation publique - entrecoupées d’opérations de montée en débit de l’ADSL - la signature de cette DSP nous fait entrer dans la phase de réalisation de ce projet. Désormais la société Octogone Fibre que nous avons créée avec Altitude Infrastructure a en charge la construction de ce réseau public 100 % Fibre optique d’ici la fin 2022 ! »



La fibre optique sera-t-elle réellement disponible dans tous les territoires, dans tous les foyers ?

« L’économie globale du projet prévoit la construction de 100 % du réseau sous 3 ans et demi, c’est-à-dire que chaque Tarn-et-Garonnais(e), dans chaque territoire, sera éligible à la fibre optique dans les mêmes conditions. En contrepartie de cet effort de construction important (près de 250 millions d’euros d’investissements sur lesquels l’Etat, la Région, le Département et les intercommunalités contribuent pour près de 22 millions d’euros), Octogone Fibre aura les droits d’exploitation exclusifs de ce réseau public sur les 30 prochaines années et se rémunérera sur la location des lignes aux fournisseurs d’accès.. »



Dans ce contexte, à quoi servent les opérations de montée en débit de l’ADSL que Tarn-et-Garonne Numérique a conduites ces dernières années ?

« D’ici quelques semaines s’achèvera ce programme de montée en débit de l’ADSL que nous avons imaginé avec chaque intercommunalité dès 2016. Il s’agissait d’apporter une réponse rapide dans des secteurs où le service était particulièrement dégradé ou absent. Au total, plus de 15 000 foyers bénéficient aujourd’hui de ces opérations (près de 80 réalisations). Cet enjeu était important pour se donner de l’air et travailler sereinement sur le chantier du réseau 100 % fibre optique que nous ouvrons cette année avec Octogone Fibre. Mais à travers ce programme nous avons également déployé plusieurs centaines de kilomètres de fibre optique nécessaires à l’alimentation des nouvelles armoires ADSL, avec dans l’idée de la réutiliser ensuite pour les besoins 100 % Fibre Optique, jusque chez l’abonné cette fois. »



Au-delà de la fibre optique, quelles ambitions pour Tarn-et-Garonne Numérique ?

«Avant tout, à travers Tarn-et-Garonne Numérique, le 100 % fibre est l’ambition de tous les territoires. Avec l’ensemble des délégués du syndicat nous avons conduit ce projet de façon consensuelle, constructive et pragmatique : c’est sa marque de fabrique. C’est notre mission prioritaire car sans réseau performant partout, le territoire sera disqualifié pour les enjeux de demain. Pour autant nous avançons déjà dans le champ des « usages numériques » qui est l’autre mission confiée au syndicat. Le site internet de Tarn-et-Garonne Numérique (82numerique.fr) est en préparation et sera mis en ligne à la rentrée pour informer de l’avancée des travaux, de l’éligibilité des territoires aux nouvelles offres et de toute l’activité du syndicat mixte. Nous travaillons par ailleurs sur la mise en place d’une plateforme départementale « open data publique » et d’un schéma départemental des usages et des services numériques qui définira les politiques départementales en matière de développement des usages du numérique. Je vous donne rendez-vous dans quelques mois pour vous les présenter ! »



contact@82numerique.fr